NOTRE HISTOIRE

Créée en mai 2014, Les Éditions du maïs soufflé est une maison d’édition associative spécialisée dans la publication de livres illustrés consacrés au cinéma. Elle est née de la volonté de partager et transmettre nos passions pour le cinéma et l’édition, tout en exploitant les possibilités offertes par ces domaines en matière de création et d’accessibilité.

La création et l’adaptation autour du support filmique nous ont permis de concevoir des passerelles entre le livre et le cinéma en recherchant la pertinence des contenus, l’éducation à l’image illustrée par une maquette adaptée et le choix d’un panel de jeunes illustrateurs contemporains et enfin l’élaboration d’une expérience de lecture liant pédagogie et ludisme.

Nous avons souhaité affirmer la spécificité des Éditions du maïs soufflé, en créant notre propre programme éditorial de revues jeunesse, sur des thèmes où la complémentarité papier et cinéma prend tout son sens. Les deux revues accompagnent les jeunes spectateurs et lecteurs en leur donnant des clés pour décrypter les productions ciné- matographiques et des connaissances de bases sur le cinéma. En quatre ans, les deux magazines ont su trouver leur public.

LES REVUES

En 2015, nous avons lancé la publication de PopCorn, la revue qui se fait des films. Un magazine de 32 pages au format 14,8 x 21 cm, spécialisé sur le cinéma, illustré et destiné aux enfants de 8 à 12 ans. Tous les trois mois, chaque numéro propose à l’enfant de plonger dans l’univers d’un classique du cinéma à travers de nombreuses rubriques l’aidant à analyser le film, mais aussi grâce à des biographies, des jeux, des lectures et des rubriques créatives. Le tout rythmé par un graphisme « pop » et coloré, mettant en avant le travail de jeunes illustrateurs. En travaillant avec une équipe d’illustrateurs, différente pour chaque numéro, nous souhaitons également montrer comment ces artistes s’approprient le film et l’interprètent à travers leurs images. Enfin, nous travaillons avec des spécialistes du cinéma et de l’édition jeunesse pour la rédaction des contenus écrits. Depuis le premier numéro, la revue a bien évolué et nous avons augmenté le nombre de rubriques, donc de pages. PopCorn compte aujourd’hui 40 pages couverture comprise.

En octobre 2017, nous avons poursuivi cette aventure éditoriale avec Cin’épi, une revue de 20 pages au format 20 x 28 cm pour les enfants de 5 à 7 ans. Le magazine est doté de la même malice que PopCorn, du même amour de l’illustration et de l’envie de leur faire découvrir les classiques du septième art. À la différence de son aîné, Cin’épi est semestriel. S’il reprend les mêmes films que PopCorn (un film sur 2), l’univers graphique et les illustrations sont spécialement réalisés pour les plus petits. Les deux revues avancent dans une même direction : faire découvrir le cinéma aux enfants, tout en étant adaptés à leur lectorat.

Ces deux revues ont pour vocation de proposer un éveil créatif et intelligent autour de cet art audiovisuel. Les magazines permettent à l’enfant de retrouver l’histoire et les personnages du film, le prolongement pédagogique lui permet de jouer et de découvrir l’envers du décor. L’objectif global étant d’inciter les enfants à prendre le chemin de la salle de cinéma et d’initier une réelle approche du cinéma en tant qu’art à découvrir et à aimer. Le programme de parution des revues se base sur les listes de référence de dispositifs comme École et cinéma, ayant pour but de de former l’enfant spectateur par la découverte active de l’art cinématographique.

L'équipe de PopCorn & Cin'épi

ET APRES ?

Auto-diffusées et distribuées depuis leur lancement, les deux revues sont tirées respectivement à 500 exemplaires pour PopCorn et 200 exemplaires pour Cin’épi. Depuis 2017, la maison d’édition travaille avec l’imprimerie française Heldé pour l’impression de ses numéros. Une collaboration très stimulante, animée par un intérêt commun d’explorer les diverses possibilités d’impression. Heldé nous propose à chaque nouvelle parution des papiers toujours plus étonnants. Plusieurs essais sont réalisés afin de donner à la couverture le plus bel aspect, en lien avec les thématiques des numéros.

Les publications trouvent leurs places en librairie et en bibliothèque, les principaux réseaux de diffusion, comptant soixante-et-onze lieux. La sortie de chaque numéro s’accompagne d’une série d’ateliers proposés aux librairies, aux cinémas et aux bibliothèques qui nous diffusent. Chacun est élaboré en lien avec le film traité et adapté à la tranche d’âge de la revue. Les ateliers sont l’occasion de rencontrer nos jeunes lecteurs, de discuter avec eux, et d’approfondir ensemble leur intérêt et leurs connaissances cinématographiques. C’est aussi un moyen d’entretenir des liens étroits avec nos partenaires professionnels.